Archives du mot-clé découverte du monde

Fraises et ananas

Le papa de Sana nous a offerts des fraisiers en fleurs avant les vacances de la Golden Week. Quand nous sommes revenus, nous avons pu voir que les fleurs avaient laissé la place à des fraises vertes pas encore mures ! Puis, au cours de la semaine, une fraise a commencé à rougir !

Nous avons hâte de pouvoir les gouter.

De même, lorsque nous avons réalisé nos brochettes de fruits pour les anniversaires du mois d’avril, nous avons sauvegardé la touffe de feuille de l’ananas et nous l’avons mise dans l’eau (comme nous l’avions fait pour nos bulbes). De retour, nous avons vu que des racines commençaient à pousser !

Flotte ou coule ? La suite !

Alors que les élèves avaient remarqué que peu importe la taille d’un objet, sa flottabilité ne variait pas (que la boule de pâte à modeler soit minuscule ou grande, elle coule !), ils ont ensuite observé que la forme pouvait avoir un rôle !

Après avoir fait une boule, un serpent, un escargot et une pizza en pâte à modeler – qui ont tous coulé -, leurs bateaux en pâte à modeler ont flotté ! Par contre, il faut faire attention car, si le bateau se remplit d’eau, il coule !

Chenille et coccinelle orange

Deux nouvelles petites bêtes ont été trouvées et observées dans notre boite d’observation !

Tout d’abord, une chenille que l’on a vu manger des feuilles et faire des crottes. Les chenilles sont en fait des bébés papillons et pourtant… elles n’ont pas d’ailes ! Nous avons aussi appris que certaines chenilles peuvent être dangereuses pour nous : elles peuvent nous bruler ou nous faire des boutons. Par précaution, il ne faut donc jamais les toucher.

Ensuite, Emilie a trouvé une invitée dans les toilettes : une coccinelle orange ! Les élèves ont été surpris d’apprendre qu’elles n’étaient pas nécessairement rouge et noir !

Coccinelle

Après la découverte d’une punaise, c’est au tour d’une coccinelle d’être observée dans notre classe. En effet, Nathan en a attiré une dans la cour de récréation et nous avons réussi à la capturer dans notre boite d’observation ! D’ailleurs, tout comme la punaise, la coccinelle a six pattes et des ailes qui sont cachées.
Pour être surs qu’elle puisse vivre le plus longtemps possible, il a fallu la relâcher dans la nature.

Flotte ou coule ?

Depuis deux semaines, les élèves ont commencé des expériences scientifiques afin de dire ce qui flotte et ce qui coule.

D’abord, ils ont fait des hypothèses (dit ce qu’ils pensaient) sur la flottabilité ou non de certains objets comme des ciseaux, de la pâte à modeler, du carton, de la laine, du papier, des cailloux, du bois, etc. Puis ils ont immergé ces différents objets pour le vérifier. Ils ont aussi pu observer que certains objets flottent au début puis se gorgent d’eau et finissent par couler (comme le bois, la laine ou le papier).

Ensuite, ils ont vérifié que la taille n’avaient pas d’importance sur le fait que ça flotte ou coule. Par exemple, une minuscule boule de pâte à modeler et une grosse boule de pâte à modeler coulent toutes les deux alors qu’un petit bout de polystyrène, une grande planche de polystyrène et une grosse boule de polystyrène flottent tous les trois ! Le fait que ça flotte ou coule dépend plus de la matière (bois, carton, liège, polystyrène, pâte à modeler, etc) que de sa taille !

Bientôt de nouvelles expériences aquatiques pour aller plus loin dans ce travail de recherche !

Punaise !

Les élèves ont trouvé une punaise dans la cour de récréation !

Nous l’avons observé dans notre boite à insectes : elle a 6 pattes et 2 antennes. Il parait qu’elle a même des ailes qu’elle cache… un peu comme les coccinelles !